2


Cliquez sur l'image
English   
Michel de Nostredame

L'ASTROLOGIE SIDÉRALE

En opposition à l'astrologie dite tropicale, l'astrologie sidérale n'est pas une autre astrologie créée de toute pièce par des astrologues en mal d'exotisme, mais tout simplement un réajustement de la position des planètes dans le ciel.

Vous n'êtes pas nés sous le signe que vous croyez, n'en déplaise aux inconditionnels d'une astrologie fausse, dépassée, laquelle sera tôt ou tard remaniée et qui retrouvera alors ses véritables titres de noblesse, car la véritable astrologie est emprunte d'une très grande sensibilité humaine et n'est pas cette pitoyable démonstration véhiculée dans les médias et autres.

En ce qui concerne l'astrologie dite tropicale et qui paraissait correspondre aux défilement des saisons : le Bélier signe de renouveau, annonçant tout naturellement le printemps, le Lion et son soleil chaleureux se plaçant idéalement en août, la saison la plus chaude, le vilain Scorpion et ses occultes secrets correspondant à la nuit de la fin de l'automne et pour finir ce Capricorne froid et austère en plein milieu des mois les plus froids de l'hiver, quoi de plus naturel, n'est ce pas !?

Malheureusement, quand nous sommes en été dans l'hémisphère nord, nous sommes en hiver dans l'hémisphère sud, et cette vue idyllique de l'astrologie correspondant à la douce succession des saisons n'a plus de réalité.

Pour ceux qui ne savent pas comment on définit un signe astrologique, la constellation située au confins de l'univers sur le plan de l'écliptique du système solaire, éclairée par le soleil au moment de la naissance est le signe astrologique. En clair, si votre signe est le Bélier, cela veut dire que vu de la Terre, le soleil se trouvait en face de cette constellation au moment de votre naissance ; il vaut mieux lui donner une position exacte à ce beau luminaire.

Pour connaître la position exacte des planètes dans le ciel, il suffit de prendre un livre sur les éphémérides, et de soustraire aux degrés indiqués pour chaque planète, l'ASC, les maisons (en fait tout ce qui se trouve sur la carte du ciel tropicale), ce que l'on appelle l'Ayanamsa. La valeur en degrés, minutes et secondes de l'Ayanamsa est donnée aussi dans les bons livres de calculs des positions planétaires. A l'heure d'aujourd'hui, il est de 24° environ. Il n'est pas fixe car il prend en compte le décalage permanent de la non exactitude de la position du point vernal des équinoxes de printemps qui ne cesse d'augmenter.

Retour au sommet de la page

Suivant les mois, 24° correspond à environ 24 jours de décalage du calendrier des signes astrologiques.

Plus simplement et approximativement :

Du 15 Avril au 15 Mai : Vous êtes du signe du Bélier

Du 15 Mai au 15 Juin : Vous êtes du signe du Taureau

Du 15 Juin au 15 Juillet : Vous êtes du signe des Gémeaux

Du 15 Juillet au 15 Août : Vous êtes du signe du Cancer

Du 15 Août au 15 Septembre : Vous êtes du signe du Lion

Du 15 Septembre au 15 Octobre : Vous êtes du signe de la Vierge

Du 15 Octobre au 15 Novembre : Vous êtes du signe de la Balance

Du 15 Novembre au 15 Décembre : Vous êtes du signe du scorpion

Du 15 Décembre au 15 Janvier : Vous êtes du signe du Sagittaire

Du 15 Janvier au 15 Février : Vous êtes du signe du Capricorne

>Du 15 Février au 15 Mars : Vous êtes du signe du Verseau

Du 15 Mars au 15 Avril : Vous êtes du signe des Poissons

Retour au sommet de la page

La plupart des gens sont habitués à leurs signes de naissance, délivrés par une astrologie erronée, et je sais par expérience, et pour des raisons diverses, qu'ils n'aiment pas en changer , surtout ceux qui se trouvent affublés d'un signe de feu tel que le Bélier ou le Lion représentant force et esprit de réussite qui convient bien dans cette société phallocratique où seule domine la course à l'argent et bien d'autres compétitions encore.

A ce titre, plutôt que de rectifier ces erreurs de positionnements planétaires, et certains, voyant l'interprétation de l'astrologie leur échapper, inventent d'autres planètes qui n'ont point encore été découvertes par le monde scientifique. J'encourage vivement les astronomes et autres à les consulter, ça ferait avancer plus rapidement l'exploration et la connaissance de notre système solaire. Mais ce qui est le plus incroyable, c'est que l'on finit par donner des caractéristiques aux signes astrologiques qui ne sont pas du tout les caractéristiques originelles. 

Si vous rencontrez un Taureau fonceur, plein d'idées géniales, se lançant dans toutes sortes d'entreprises qu'il ne finit pas nécessairement, refusant d'être commandé ou dirigé, étant quelque peu autoritaire, ce n'est point un Taureau, c'est un Bélier, le Taureau est un animal lent et ruminant qui ne fonce qu'en de rares occasions, poussé à l'extrême dans ses derniers retranchements. Il n'y a bien que dans les arènes qu'on finit par exciter cette pauvre bête.

Si vous rencontrez un Gémeaux doté d'un certain magnétisme, d'une force physique importante, travailleur et enclin à ressasser en permanence ses problèmes, ce n'est point un Gémeaux, c'est un Taureau.

Si vous rencontrez un Cancer excité, sportif, se déplaçant sans cesse, utilisant les moyens de télécommunications modernes avec délectation, cérébral, rationnel, qui vous surprend par sa consommation de café et que vous avez du mal à cerner, ce n'est point un Cancer, c'est un Gémeaux.

Si vous rencontrez un Lion affublé de grands yeux doux, aimant son commerce, sa maison et ses enfants, et qui vous surprend par ses excès émotifs et ses difficultés familiales au sens large du terme, ce n'est point un Lion, c'est un Cancer.

Si vous rencontrez une Vierge "nombriliste", magnétique, amuseur public, qui aime le monde des affaires et qui aime jouir de tous les plaisirs de la vie, ce n'est pas une Vierge, c'est un Lion. Il n'existe pas de Vierges folles et de Vierges sages, les Vierges folles sont des Lions.

Si vous rencontrez une Balance analytique, soucieuse des moindres petits détails de la vie quotidienne, cherchant à tout planifier, et souvent très critique envers ce qui ne lui convient pas, ayant des difficultés à livrer ses émotions, ce n'est point une Balance, c'est une Vierge.

Si vous rencontrez un Scorpion, charmant, souriant, affublé de grands yeux en amandes, n'aimant pas rester ou vivre seul, hésitant sans cesse sur les décisions à prendre ou le sens à donner à sa vie, aimant le monde artistique, ce n'est pas un Scorpion, c'est une Balance.

Si vous rencontrez un Sagittaire doté d'un naturel enjoué mais peu souriant, que vous avez du mal à percer, qui est souvent bien naïf dans ses comportements, souvent désarmant dans sa façon de vivre, et qui par dessus tout protège sa vie privée et ses frasques du regard des autres, ce n'est point Sagittaire, c'est un Scorpion.

Si vous rencontrez un Capricorne magnétique, quelque peu sportif, entreprenant, souvent inattentif à ce qui se passe dans la vie de ses proches tout en étant doté d'une curiosité insatiable, bavard mais n'arrivant pas à trouver le moyen d'exprimer son fond intérieur, ce n'est point un Capricorne, c'est un Sagittaire. 

Si vous rencontrez un Verseau d'aspect froid, qui vous intimide par son sérieux, ses capacités de travail et ses connaissances, qui peut être doté d'une grande force physique et qui n'exprime que rarement sa nature intérieure, ce n'est pas un Verseau, c'est un Capricorne.

Si vous rencontrez un Poisson versatile, explosif, intrépide, insaisissable en amour comme en amitié, toujours en voyage ou en mouvement, se lançant dans toutes sortes d'entreprises différentes et aussi folles les unes que les autres, commentant tout sur ce qu'il fait, voulant entraîner la terre entière dans son sillon, et malgré toute cette énergie dépensée, n'ayant pas un sou vaillant dans ses poches, ce n'est pas un Poisson, c'est un Verseau.

Et pour finir si vous rencontrez un Bélier rêveur, commerçant, dévoué pour les autres, croyant, quelquefois mystique, n'aimant pas trop les conflits et doté d'une grande sensibilité artistique, ce n'est pas un Bélier, c'est un Poisson.

Note: Il est certain que tout ceci n'est qu'une approche succincte de la personnalité de tout à chacun car vous le savez, il y a dix luminaires et bien d'autres choses encore dans un thème astrologique et tous ont un rôle à jouer. Une personne qui ne serait pas Vierge de signe solaire, mais Lion en astrologie sidérale, qui aurait son ascendant ou un amas planétaire en Vierge ou en maison VI, aura évidemment certaines caractéristiques de ce signe.

La position du soleil dans le ciel, qui définit le signe astrologique de naissance n'est pas la plus importante du thème zodiacal, les séjours planétaires que font les âmes en transit avant l'incarnation terrestre, sont plus importantes que le signe solaire.

Retour au sommet de la page

Pour les curieux...

Ayanamsa : De Suresh P. Nambiar : nom tiré du sanscrit Indien, qui veut dire Ayana =  Mouvement, Amsa  =  Degree, Part etc. Quant au deuxième siècle de notre ère, l'astrologue Ptolémée a réussi à convaincre les astrologues du monde occidental de se servir du point vernal des équinoxes de printemps pour les calculs des positions planétaires, les astrologues de l'Inde ont refusé ses transformations, et ont nommé l'erreur qu'étaient en passe de commettre les astrologues occidentaux : Ayanamsa 

La signification du mot sanscrit Ayanamsa est : Ayana =  Mouvement, Amsa  =  Degree, Part etc
Un grand merci à Suresh P. Nambiar.

  L'ayanamsa n'est pas fixe, il augmente d'un peu plus d'un degré tous les siècles, ce qui fait que l'astrologie dite tropicale est de plus en plus fausse.

Il est amusant de constater que pour les esprits rationnels que sont ceux du monde occidental, l'Inde est par excellence le monde des chimères et des illusions, surtout dans ses croyances et que c'est cette dernière qui nous renvoie à nos propres illusions, l'astrologie en faisant partie. Vouloir avoir à tout prix un autre signe astrologique que celui dicté par la réalité des positions planétaire, n'est ce pas la plus grande des illusions que l'on puisse se faire sur sa véritable nature ?

Entre l'astrologie tropicale et l'astrologie de l'Inde, il y a, à ce jour, approximativement 24 jours de décalage.

Retour au sommet de la page

Point vernal : C'est un point fictif qui est positionné sur la terre au moment où le soleil arrose d'une même quantité de lumière l'hémisphère nord et sud, et qui sert entre autre de point de référence pour calculer l'angle que forment les planètes du système solaire par rapport au soleil ou à la terre. Celui des équinoxes de printemps n'est pas fixe, et met un peu plus de 2000 ans pour parcourir un signe, ce qui permet aux astrologues de nommer l'ère dans laquelle nous nous trouvons. 

A titre indicatif, nous sommes encore dans l'ère des Poissons, il faudra attendre un peu plus d'une centaine d'années pour rentrer dans l'ère du Verseau. 

Le mouvement non fixe du point vernal des équinoxes de printemps est dû au fait que la course de la terre dans le ciel est une course elliptique qui a une orbe plus allongée d'un côté du soleil et au movement en forme de toupie que fait la terre dans sa course autour du soleil et sur elle même.

Retour au sommet de la page

Plan de l'écliptique : C'est le plan sur lequel tourne toutes les planètes du système solaire, sauf Pluton qui a une course un peu plus inclinée par rapport à ce plan. Cela ressemble à un grand disque microsillon où sont disposées toutes les planètes à des distances différentes, le soleil étant tout naturellement au centre de ce disque et qui ont une course évidemment elliptique autour du soleil.

Les constellations disposées dans l'univers cosmique sur le plan de l'écliptique forment notre Zodiaque, mais bien évidemment toutes les constellations du ciel émettent des vibrations qui ont des effets sensibles sur notre existence et notre comportement, n'en déplaise aux antiques inquisiteurs réincarnés en ce bas monde, réfractaires à la sensibilité humaine. Le monde magnétique et vibratoire sera de nouveau découvert et reprendra sa place dans notre société, ce qui sera d'ailleurs bénéfique et salutaire.

  Note : Il est amusant de constater aussi que beaucoup de pseudo-rationalistes refusent l'idée d'un monde fait d'interactivités sensibles, refusent les mondes subtiles de l'âme et n'ont que faire des échanges vibratoires et magnétiques de l'être humain, et sont comme tout à chacun sensible au magnétisme naturel de certains sex symbols et autres.

Retour au sommet de la page

Bibliographie :

• DORSAN Jacques - Retour au zodiaque des étoiles (Vous n'êtes pas né sous le signe que vous croyez)  - Éditions Dervy-Livres - Paris 1980

Retour au sommet de la page

(c) 2000-2018 Michel | Tous droits réservés. | Mentions légales | Liens | Nous contacter